top of page

Les 10 choses à savoir sur l'allaitement

Dernière mise à jour : 19 janv. 2023


On pense souvent que parce que l'allaitement est physiologique est donc naturel on n’a pas besoin de se préparer et pourtant c'est l'une des choses les plus importantes à préparer pour la naissance de votre enfant. On parle de nourriture mais on parle également de plein d'autres choses alors aujourd'hui je vous propose de voir les 10 choses à savoir sur votre allaitement c'est parti.



Bébé allaité

1. Le lait maternel est bon pour la santé

On le sait ça nous l'a toujours dit le lait maternel est le meilleur pour la santé mais en quoi cela va changer concrètement :

Pour bébé, ça représente, dès la naissance, une réduction de risque d’infection bactérienne, de diabète, de gastro-entérite et une protection des maladies respiratoires comme pneumonie et infection ORL. Sur le long terme, des études montrent que ça peut réduire le besoin de traitement en orthodontie, un taux de diabète et d’obésité réduits.

Pour la maman, cela apporte aussi des avantages sur sa santé. Dès la tétée d’accueil car permet de déclencher des contractions pour aider l’utérus à reprendre sa taille et sa place initiale. L‘allaitement permettrait également de protéger la mère contre le cancer du sein et de l’ovaire, le risque serait réduit de moitié, et plus la durée totale de l’allaitement sera longue meilleure sera la protection.


2. L’allaitement a besoin de modèle et de soutien

L’allaitement n’est pas si naturel si nous n’avons pas de modèles ou de personnes autour de nous pouvant nous conseiller et nous soutenir. C’est un art qui se transmet de génération en génération. En effet, c'est pour ça qu'il est important de s'entourer de mamans allaitantes pour pouvoir parler de notre expérience d’allaitement. Aujourd'hui, de nombreuses associations (L’allaitement tout un art, L’or blanc, La Leache League,...) existent et permettent aux mamans allaitantes de faire appel à une marraine ou de participer à des groupes de paroles. Groupes qui existent également sur les réseaux. Alors il est important de ne pas rester seule face à ses questions et savoir s’entourer.


3. Idée reçue : allaiter abîme les seins

On pense souvent que lorsque l'on allaite cela va nous déformer la poitrine. Pourtant ce qui abîme réellement les seins, ce sont les changements brusques de volume dû à la grossesse, à la montée de lait puis à un sevrage brutal. Pour éviter que les seins soient abîmés il est préférable de faire une mise au sein précoce et des tétées nombreuses les premiers jours pour faciliter la montée de lait. Le sevrage, lui, devra se faire en douceur et prendre son temps. Si vous avez les seins lourds, il est préférable de porter des soutiens-gorges adaptés et soutenants. On conseille même plus facilement des brassières pour éviter que les canaux lactifères soit comprimé.


4. L'allaitement est à la demande

L’allaitement est basé sur la loi de l'offre et de la demande qui fait que plus le bébé tète plus il y a de lait. C’est pour cela qu’il faut préférer un allaitement à la demande, particulièrement les 8 premières semaines afin de stabiliser la production de lait. Il n’y a pas de rythme à s’imposer. Au contraire, notez le nombre de tétées, les heures de prise, chronométré, espacer les tétées vont dévaloriser la mise en place et diminuer la lactation. Pour savoir si bébé prend correctement le sein, il vaut mieux s’assurer qu’il mouille ses couches plutôt que de lui imposer un rythme de mise au sein. L’allaitement n'est pas que pour nourrir son enfant c'est aussi un moment de câlin de partage, de peau à peau, de portage, de sécurité, d’assurance et d’endormissement.


5. Les cas de sevrage impératif sont rarissimes

Contrairement à ce que l’on croit, le moindre problème peut trouver sa solution. On peut allaiter même s'il en a des petits seins, même en cas de fièvre (d'autant plus que l’on transmet nos anticorps directement à bébé pour lui faciliter), si on a du diabète ou autre maladie, même si on est séparé de bébé à la naissance. Le tout et qu’il faut entourer la maman de bons conseils et d'accompagnement bienveillant.




6. L’allaitement ne doit pas être douloureux

L’allaitement ne doit pas être douloureux, sauf les premiers jours lors de la montée de lait et encore. S’il y a une douleur, c’est qu’il y a un souci quelque part.

Plusieurs problématiques peuvent être détectées facilement. Concernant bébé : Avez-vous vérifié la bonne prise au sein de bébé, sa succion est-elle bonne ? Avez-vous vérifié les freins buccaux, sont-ils restrictifs ? Est-il dans un pic de croissance ? Concernant la maman : avez-vous des crevasses ? Un engorgement ? Un canal bouché ? Il y a toujours une raison derrière la douleur alors surtout consulté votre Sage-femme ou une consultante en lactation IBCLC pour être rassurée et bien renseignée.



7. Il est rare de manquer de lait

Le manque de lait est souvent dû au manque d'information et de connaissance et de confiance. Pour l’information, il faut savoir que le manque de lait physiologique peut exister mais que cela représente seulement 1 à 5 % des cas. Les raisons principales sont des femmes qui ont une glande mammaire mal développée, des femmes atteintes de troubles hormonaux importants ou bien des femmes ayant subi une intervention chirurgicale (mais elles ne sont pas toutes concernées). Pourtant d'autres causes peuvent entraîner une baisse de la lactation : une grande fatigue, un stress, un deuil, une dépression, une nouvelle grossesse bref en tout cas rien qui ne puisse être détecté si l'accompagnement est complet.

Pour la connaissance et la confiance, s'entourer des bonnes personnes est toujours indispensable.


8. L'OMS et la reprise du travail

L’OMS préconise 6 mois de d'allaitement exclusif puis jusqu'à 2 ans. Mais le problème se pose rapidement à cause de la reprise du travail mais savez-vous que selon votre convention vous avez le droit de prendre une heure, en plus de votre pause, pour tirer votre lait ? Il est intéressant de se renseigner auprès de votre employeur et vous pouvez également disposer d'une salle privée autre que les toilettes évidemment. Si vous avez besoin d’argument supplémentaire pour convaincre votre employeur de vous aider à allaiter votre enfant, vous pouvez lui dire qu'un bébé allaité est souvent moins malade et donc maman a moins besoin d'arrêt maladie et est donc moins absente.


9. Le lait peut changer de couleur

Si vous tirez votre lait, vous allez découvrir qu'il peut avoir une couleur différente selon les jours et c'est tout à fait normal. En fait, selon ce que vous avez mangé, votre lait peut être un peu rose, bleu ou vert… Tout cela est souvent dû aux colorants alimentaires.


10. C’est trop bien d’être un papa allaitant

Être papa allaitant, c’est être responsable de beaucoup de choses et surtout d’être le gardien du bien être de sa famille. En effet, il doit prendre soin de la maman, s’assurer de son confort mais aussi prendre soin de son bébé. Parce qu’être papa ce n’est pas juste donner un biberon, c’est aussi partager d'autres moments avec son enfant, c’est aussi se créer des rituels et des rendez-vous juste vous 2, bain, massage, portage, etc…


Voilà donc les 10 choses qui sont importantes à savoir, selon moi, pour une bonne mise en question de l’allaitement. J’espère que vous avez appris des choses, vous pouvez me dire ce que vous en pensez en commentaires.

Il y a encore tellement de choses à savoir sur l’allaitement, rendez-vous dans le prochain post.



 

Je vous mets ici quelques lectures autour de l’allaitement :

Un Manuel qui explique avec beaucoup d'humour une multitude d'informations essentielles.

Un guide pour soutenir et accompagner les femmes sur le chemin de l'allaitement maternel, leur donner confiance en leur instinct et leur pouvoir inné.

Un petit condensé sur le nécessaire à savoir sur l'allaitement.

Le but de ce livre est de déculpabiliser les mères, de les déstresser, de leur donner confiance en leur capacité à nourrir leur enfant et surtout de leur fournir toutes les clés pour leur permettre de vivre un allaitement réussi pour leur bébé, pour elles, pour leur couple.


Et si entre temps, vous avez des questions, n’hésitez pas.






Choses à savoir sur l'allaitement


Info allaitement


150 vues0 commentaire
bottom of page